A la lecture du livre de Maud Fontenoy: “La mer au secours de la terre”, je me suis dit qu’aussi passionnant qu’il soit, il lui manquait cruellement un glossaire des acronymes utilisés en fin d’ouvrage.

Noms d’associations, rapports, études ou lois… si il est bien un domaine qui regorge de sigles, c’est bien celui de l’écologie. Cela m’a donc donné l’envie d’en faire un petit lexique sur le blog, afin de vous guider dans vos lectures.

Voici donc les principaux thermes que l’on retrouve fréquemment dès que l’on parle d’écologie. Evidement ce lexique évoluera au fil de mes lectures, et au fur et à mesure que je rencontre des mots qui pourraient vous être utiles. Donc pas de panique, si jamais il manque des définitions que vous souhaiteriez connaitre, posez moi vos questions en commentaires, je les ajouterai ici avec plaisir.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A

ADN: Acide Désoxyribonucléique. C’est une molécule porteuse de l’information génétique codée responsable de la transmission des caractères héréditaires. L’ADN est présent dans les cellules de tous les procaryotes et eucaryotes.

AME: Aire Marine Educative. C’est une petite zone littorale protégée, qui est gérée en autonomie et de façon participative par les élèves et leur instituteur des certaines écoles littorales . Créé en 2013, il s’agit une démarche pédagogique et écocitoyenne qui a notamment pour but de sensibiliser le jeune public à la protection du milieu marin, tout en lui faisant découvrir ses principaux acteurs. On dénombre aujourd’hui 200 AME situées sur le territoire français, elles sont notamment localisées de la Bretagne à la Méditerranée, sans oublie la Polynésie et la Réunion.

AMOC: Circulation Méridienne de Retournement Atlantique, est tout comme la MOC une circulation thermohaline, mais qui se concentre cette fois-ci uniquement sur la Zone Atlantique. Pour la petite info, c’est justement dans l’Atlantique que la MOC est la plus intense, ce qui malgré sa complexité dû à sa très vaste étendue, en fait par conséquent un sujet d’étude très prisé pour les scientifiques.


B


C

CAPEX: est l’abréviation des termes anglais: Capital Expenditure (ou Dépenses d’Investissement en français). C’est un terme utilisé dans le domaine de la finance, pour désigner les dépenses d’investissement, d’une entreprise capitalisées au bilan, et qui ont une valeur positive sur le long terme. C’est par exemple en quelque sorte le coût initial de l’installation d’une éolienne, pour la mettre en fonction.

CDB: Convention sur la Diversité Biologique (connue aussi sous le nom de convention de Rio) dont les trois buts principaux sont la conservation de la biodiversité, l’utilisation durable de ses éléments, et le partage juste et équitable découlant de l’exploitation des ressources génétiques.

CICES: de l’anglais Common International Classification of Ecosystem Services (ou Classification Internationale Commune des Services Ecosystémiques)

CNRS: Centre National de la Recherche Scientifique. Comme son nom l’indique bien, il s’agit de l’une des plus importante institution de recherche scientifique, reconnue internationalement pour la qualité de ses travaux. Les chercheurs du CNRS explorent notamment des sujets tels que le vivant, la matière, l’Univers et le fonctionnement des sociétés humaines… Si ceux-ci tiennent une place importante dans le domaine de l’avancé et du développement scientifique, mais bien plus que des savants enfermés dans leur laboratoire, les chercheurs du CNRS ont également à coeur de rendre l’information accessible au grand public, grâce à tout un tas de conférences et de livres largement déployés sur notre territoire.

CO2: Il s’agit de la formule moléculaire du Dioxyde de carbone, composé donc d’un atome de carbone ainsi que de deux atomes d’oxygène. On le connait aussi sous le nom du gaz carbonique, et c’est l’un de nos principaux gaz à effet de serre.

COP: Conference Of the Parties (ou littéralement Conférence des Parties en français) est aussi connue sous le nom de Conférence des Etats signataires. Il s’agit en fait d’un “organisme suprême”, qui rassemble tous les états membres de la conférence (Ce sont ceux qui ont signés la Convention de Rio) et on les appelle communément les Etats “parties”. Ces COP ont lieu tout les ans, et c’est lors de ces réunions que les Etats Partis peuvent veiller à la bonne application des objectifs définis par certaines conventions internationales en matière de climat qu’ils ont adoptés, mais ils peuvent également entériner certains accords suivant l’évolution de la situation, ou définir des objectifs communs ou différenciés entre autre…


D


E

EPR: Réacteur Pressurisé Européen. Le EPR est un type de réacteur nucléaire de troisième génération, conçu et développé dans les années 1990 par la société NPI, détenue à part égale par Framatome SA et Siemens KWU.


F

FAO: Food and Agriculture Organisation of the United Nation. Soit en français sous la traduction: Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture. Crée en 1945 à Québec, avec pour but de lutter pour la sécurité alimentaire à l’échelle de la planète.

FNE: (Fédération) France Nature Environnement. C’est la fédération française qui regroupe les associations de protection de la nature et de l’environnement. Elle fut créée en 1968. 


G

GES: Gaz à effet de serre


H


I

INN: Ilégale (ou illicite) Non déclaré et Non réglementée. Est un therme utilisé pour la qualifier la pêche illicite qui fait l’objet du Plan d’action international de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

INPN: l’Inventaire national du patrimoine naturel

IRD: Institut de Recherche pour le Développement. C’est un établissement public français pluridisciplinaire, placé sous la double tutelle des ministères de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et de l’Europe et des Affaires étrangères. Ce qui lui vaut d’être reconnu internationalement. De plus il a la particularité de défendre un modèle original de partenariat scientifique équitable avec les pays du Sud (méditérannéens & intertropicaux en particuliers) et une science citoyenne, engagée pour la réalisation des Objectifs de développement durable.


J


K


L

LPO: Ligue pour la Protection des Oiseaux


M

MOC: Meridional Overturning Circulation. Le therme Circulation Thermohaline fût longtemps employé en Français, mais de plus en plus les scientifiques lui préfèrent le nom plus précis de la circulation méridienne de retournement. Il s’agit de cette circulation océanique à l’échelle mondiale, qui se trouve notamment engendrée par les différences de densité de l’eau de mer, provoquée par les écart de température et de salinité des différentes masses d’eau.

MW: Mégawatt. C’est une unité de puissance qui désigne la capacité de production d’une installation électrique (comme pour les fermes éoliennes, les panneaux solaire, centrales nucléaires …)


N


O

O2: Il s’agit de la formule moléculaire du dioxygène, mieux connue dans le language courant sous le nom d’oxygène, il s’agit plus spécifiquement de l’oxygène que l’on trouve dans l’air. C’est une molécule composée par l’assemblage deux atomes d’oxygène.

OCDE: Organisation de Coopération et de Développement Economique. C’est une organisation internationale, regroupant une trentaine de pays, faisant des études économiques sur les échanges commerciaux, afin d’œuvrer pour la mise en place de politiques meilleures, et une meilleure répartitions des ressources.

OFB: Office Français de la Biodiversité. C’est une ONG

ONG: Organisation non gouvernementale. Les ONG sont des associations à but non lucratif, d’intérêt public, qui ne relève ni de l’État, ni d’institutions internationales. Elles n’ont donc pas le statut de sujet de droit international.

ONGI: Organisation non gouvernementale internationale

ONU: Organisation des Nations Unies. C’est une organisation internationale fondée en 1945 avec pour but de résoudre les problèmes internationaux d’ordre économique, social, intellectuel et humanitaire, afin de maintenir une paix durable dans le monde.

OPEX: Abréviation de l’anglais Operating Expenses ou en français Dépense d’Exploitation. C’est en quelques sorte les charges courantes d’une entreprise pour qu’elle puisse exploiter un produit, ou un système.


P

PAG: Petit âge glacière

PET: Polyéthylène Téréphtalate. C’est un polymère de synthèse produit par polycondensation de l’éthylène glycol avec l’acide térephtalique. Cette matière plastique est principalement utilisée pour la fabrication de bouteilles et contenants plastiques. Notons qu’il est recyclable.

PHA: Polyhydroxyalcanoates. Ce sont des polyesters produits naturellement par certaines bactéries marines notamment, ils ont obtenue par la fermentation bactérienne de sucres ou lipides et ils ont produits par ces bactéries en tant que stockage de carbone et d’énergie. Mais surtout ils peuvent être recueillis et transformés par l’homme, en bio plastiques 100% biodégradables et intégralement comptables.

PIB: produit intérieur brut est un indicateur économique qui permet de mesurer la production de richesses d’un pays, en mesurant la valeur de tous les biens et services produits dans un pays durant une année. Le PIB reflète donc l’activité économique interne d’un pays et la variation du PIB d’une période à l’autre est censée mesurer son taux de croissance économique.

PNUE: Programme des Nations Unies pour l’Environnement

Q

R

RMD:  Rendement Maximal Durable. Est un terme que l’on utilise lorsque l’on parle de la pêche durable. Il s’agit de la plus grande quantité de biomasse que l’on peut extraire en moyenne et à long terme d’un stock halieutique dans les conditions environnementales existantes sans affecter le processus de reproduction. On peut aussi parfois parler de RMS: Rendement Maximal Soutenable

R&S: Recherche et développement


S

SVT: Science de la Vie et de la Terre. Cela désigne les enseignements ayant traits à la biologie, à la géologie et ainsi qu’aux sujets connexes.


T


U

UICN: Union Internationnale pour la conservation de la nature


V


W

WWF: World Wide Fund for Nature (ou le Fond mondial pour la nature en français) est une des plus importante organisation non gouvernementale internationale environnementaliste, créée en 1961, et dédiée à la protection de l’environnement et au développement durable.


X


Y


Z

ZAD: Zone A Défendre

ZEE: Zone Economique Exclusive . C’est une bande de mer ou d’océan, qui se situe entre les eaux territoriales et les eaux internationales, sur laquelle un État riverain (parfois plusieurs États dans le cas d’accords de gestion partagée) dispose de l’exclusivité d’exploitation des ressources. Ces ZEE ont été crées en 1982 suite à la convention de Montego Bay, et elles s’étendent généralement entre de la ligne de base de l’État jusqu’à 200 milles marins de ses côtes.

ZNIEFF: Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunique et Florale. En France, elles constituent un inventaire du patrimoine naturel des lieux particulièrement intéressant à préserver d’un point de vu écologique, car ils abritent une biodiversité élevée. Ces ZNIEFF sont établies par l’Inventaire National du patrimoine naturel, sous l’autorité du Muséum national d’histoire naturelle pour le compte du ministère en charge de l’environnement. A noter qu’on dénombre deux types de ZNIEFF.

  • les ZNIEFF de type 1 qui recensent les secteurs de très grande richesse patrimoniale (milieux rares ou très représentatifs, espèces protégées…) et sont souvent de superficie limitée 
  • les ZNIEFF de type 2 qui définissent les ensembles naturels homogènes dont la richesse écologique est remarquable. Elles sont souvent de superficie assez importante et peuvent intégrer des ZNIEFF de type 1.